Suivez moi :

Toutes les photographies de ce site sont soumises au droit d'auteur et sont protégées par les lois internationales du Copyright et le code de la propriété intellectuelle.

Les droits de reproduction, diffusion et d’exploitation de ces photographies restent la propriété de leur auteur.

Croque Rando : le Blog

Prendre le temps de dessiner, croquer, aquareller à l'occasion d'une randonnée en montagne ... mais pas que.

Le dessin est une question de regard, d'observation. La concentration est telle qu'elle s'accompagne d'une déconnexion et procure un bien-être à celui qui s'y abandonne. Une expérience à vivre !

De nombreux croquis ci-dessous ont pour sujet le Vercors, la Chartreuse, Belledonne, mais parfois le crayon m'emmène beaucoup plus loin :  les Carnets de Randos deviennent alors des Carnets de Voyages

 

1 2 3 4 5 6 7 Chartreuse Faune Flore Montagne Oman Spitzberg Vercors Voyages Patrimoine humain

Le sangle, un nom chartreux pour désigner une vire

03/06/2020

Le sangle, un nom chartreux pour désigner une vire

Avant d'être sentier de randonnée plus ou moins exposé les sangles ont été faits par le passage des chamois et autres mamifères. Ils trahissent un changement des conditions de sédimentation dans la formation géologique du massif il y a 110 millions d'années... Au calcaire relativement pur de la barre, succède ( précède) une couche ou alternent des bancs de calcaire avec des joints de marne.

Autour de Saint VĂ©ran... Queyras

17/05/2020

Autour de Saint VĂ©ran... Queyras
Entrez l'article ici

GR738... à la découverte de Belledonne

28/04/2020

GR738... à la découverte de Belledonne

Depuis 2018, le nouveau GR 738 en propose la traversée sur l'axe Nord / Sud. Il est jalonné de refuges gardés et de cabanes pour les plus aventureux.

Lacs et rivières sont le fil rouge de cette traversée d'un massif christallin, élément constituftif de l'arc Alpin central.

Quel contraste avec ses voisins , Vercors et Chartreuse, dont la nature géologique sédimentaire se traduit par une circulation souterraine des eaux !

Sur les traces de Gaspard de la Meije

13/04/2020

Sur les traces de Gaspard de la Meije

Les meilleurs alpinistes de l'époque, français mais aussi anglais et suisses, convoitaient cette cime magnifique et s'y livraient une véritable compétition.
Elle a finalement cédé à l'audace d'un "sportif" de vingt ans et à la pugnacité d'un chasseur de chamois qui a vu se dessiner sur cette montagne la voie du salut pour échapper à une vie paysanne misérable.

Pour dĂ©couvrir ou redĂ©couvrir les personnages et le dĂ©cor de cette Aventure, je vous invite Ă  lire le Roman d’Isabelle Scheibli - Le roman de Gaspard de la Meije, aux Ă©ditions GlĂ©nat 

Le refuge de la Pilatte - massif des Ecrins

29/03/2020

Le refuge de la Pilatte - massif des Ecrins

Accessible au départ de la Bérarde, par un sentier bien balisé, cette randonnée de presque 1000 me de dénivelé positif ouvre les portes de la Haute Montagne scultée par les galciers... La nuit au refuge est une très belle expérience, loin de la foule le plus souvent... Les dortoirs sont répartis en fonction des courses (et donc de l'heure de reveil), pour les "simples" randonneurs ce sera le dortoir des marmottes ( pas de reveil fait lpar le gardien)

Les bornes de Chartreuse

16/03/2020

Les bornes de Chartreuse

Au Moyen Age, le massif de la Chartreuse se trouve dans une zone de contact entre le Comté de Savoie et le Dauphiné.

Des enclaves savoyardes en terre dauphinoise (Miribel, Saint-Laurent-du-Pont, Tolvon…) génèrent de nombreux conflits, qui prennent fin avec le traité de Paris, conclu le 5 janvier 1355 : des terres sont échangées, des châteaux cédés, les enclaves savoyardes abandonnées au Dauphiné et le Guiers défini comme frontière… Mais l’absence de précision concernant le cours du Guiers – Guiers Mort ou Guiers Vif – entraîne de nouveaux conflits. La question dite « de l’Entre-Deux-Guiers » ne sera définitivement réglée que le 24 mars 1760 par le traité de Turin : le Guiers Vif sera alors reconnu comme frontière entre la France et la Savoie et un bornage mis en place. Des bornes en pierre calcaire, portant les emblèmes de la France et de la Savoie, témoignent de cette ancienne frontière d’Etat, devenue simple limite départementale lors de l’annexion de la Savoie à la France en 1860.

LE POUEZARD

Découverte de la toundra local cet été en compagnie de Thierry. De super souvenirs, expérience à renouveler !! Je recommande les yeux fermés. Merci encore !
RĂ©my

Tiphaine

Hâte de voir la suite !