Suivez moi :

Toutes les photographies de ce site sont soumises au droit d'auteur et sont protégées par les lois internationales du Copyright et le code de la propriété intellectuelle.

Les droits de reproduction, diffusion et d’exploitation de ces photographies restent la propriété de leur auteur.

Croque Rando : le Blog

Prendre le temps de dessiner, croquer, aquareller à l'occasion d'une randonnée en montagne ... mais pas que.

Le dessin est une question de regard, d'observation. La concentration est telle qu'elle s'accompagne d'une déconnexion et procure un bien-être à celui qui s'y abandonne. Une expérience à vivre !

De nombreux croquis ci-dessous ont pour sujet le Vercors, la Chartreuse, Belledonne, mais parfois le crayon m'emmène beaucoup plus loin :  les Carnets de Randos deviennent alors des Carnets de Voyages

 

Les bornes de Chartreuse

03/16/2020

Les bornes de Chartreuse

Les bornes des hauts plateaux de Chartreuse marquent la frontière entre le Dauphiné (Royaume de France) at la Savoie établie par le traité de turin en 1760, le bornage étant réalisé en 1761. Mais en 1792, l'annexion de la Savoie à la France rend le bornage obsolète jusqu'en 1815, date à laquelle la Savoie est rattachée à l'état piemontais : les bornes conservées sont rétablies en 1822 , quand nécessaire de nouvelles bornes sont mises en place ( "Vous me suivez ? ").

Au Moyen Age, le massif de la Chartreuse se trouve dans une zone de contact entre le Comté de Savoie et le Dauphiné.

Des enclaves savoyardes en terre dauphinoise (Miribel, Saint-Laurent-du-Pont, Tolvon…) génèrent de nombreux conflits, qui prennent fin avec le traité de Paris, conclu le 5 janvier 1355 : des terres sont échangées, des châteaux cédés, les enclaves savoyardes abandonnées au Dauphiné et le Guiers défini comme frontière… Mais l’absence de précision concernant le cours du Guiers – Guiers Mort ou Guiers Vif – entraîne de nouveaux conflits. La question dite « de l’Entre-Deux-Guiers » ne sera définitivement réglée que le 24 mars 1760 par le traité de Turin : le Guiers Vif sera alors reconnu comme frontière entre la France et la Savoie et un bornage mis en place. Des bornes en pierre calcaire, portant les emblèmes de la France et de la Savoie, témoignent de cette ancienne frontière d’Etat, devenue simple limite départementale lors de l’annexion de la Savoie à la France en 1860.

Le refuge de la Pilatte - massif des Ecrins Course avec les nuages pour atteindre le Charmant Som

LE POUEZARD

Découverte de la toundra local cet été en compagnie de Thierry. De super souvenirs, expérience à renouveler !! Je recommande les yeux fermés. Merci encore !
Rémy

Tiphaine

Hâte de voir la suite !